17 mars 2009

émotion

(Carbet waterfall - Guadeloupe - Caribbean - May 2008)
Nous appellerons émotion
une chute brusque de la conscience
dans le magique.
[Jean-Paul Sartre]
Emotion is what we call
a sudden fall of consciousness
into the magic.

18 commentaires:

Janice Thomson a dit…

Oh yeah! Stunning, stunning shot Namaki - love the quote as well.

Siam a dit…

émotion de voir l'eau pur sans polution je dirais maintenant. Photo très bien cette composition de haut en bas.

Mari a dit…

Caribbean... Been once, love to go back!

T and S a dit…

Fabulous composition Namaki. I only wish you had captured some details in the sky above the waterfalls. I know I m getting greedy.

Alain a dit…

La grande netteté des plans rend à cette chute une impressionnante majesté. C'est très beau.

Arnd a dit…

Beautiful, tranquil landscape shot. Love the framing, colors and composition.

hpy a dit…

Superbe paysage.

LN a dit…

cette eau qui semble tomber de nulle part m'enchante;Une bien belle image,pleine de fraicheur.Bravo

Leila a dit…

Wow! Excellent! This is a really natural corner and I believe that magic is easier to find in Nature than everywhere... Good shot!

Lorraine a dit…

photo magique pour ces mots...

blue-iris a dit…

oh, oui c'est beau, et en plus j'y ai de beaux souvenirs aussi...

namaki a dit…

> Thomas : I am afraid there weren"t that many details in the sky ! It was kind of grey unfortunately !

ixbé a dit…

Belle pdv, dommage que le ciel n'ait pas été avec toi ;-)

Michael Rawluk a dit…

Stunning use of depth of field combined with that low shooting angle.

yves1947 a dit…

Bonjour Namaki
Très jolie photo de cascades , ça fait rêver de vacances en Guadeloupe.....
amitiés yves

rauf a dit…

Its very relaxing Namaki.

À fleurs de peau a dit…

Descendre c'est facile.
Quand on monte en âge,
on descend, même si c'est indécent.

Mon désir est de monter
cette chute
et pour ne pas être glissante
je la boirai
me ferai chameau
chamelle derrière moi
nos chameautons
tous avalant à nous crever
les bosses, cette eau galvanisante

Arrivés au sommet
à sa fine pointe
pattes écartées
solidement ancrées
dans l'herbe tendre
nous arroserons
de nos bosses dégoulinantes
les montagnes
qui de chauves par endroit
verdiront
nous posant sur la tête
de chacun
couronne de laurier

Sartre Camus de Beauvoir
n'en firent pas autant
et atteignirent pourtant l'azimut

J'irai donc au-delà
tête de chameau
souhaitant qu'une seule photographe
Namaki par exemple
ne soit pas allergique
aux chameaux
et mange de l'herbe à nos côtés

Veronelle a dit…

tres joli waterfall ! bonne journée a toi