19 mai 2009

terre promise

(in the streets of Roseau - Dominica - West Indies - April 2008)
La terre promise est toujours de l'autre côté du désert.
[Henry Havelock Ellis]
The Promised Land is always on the other side of the desert.

18 commentaires:

Bluebird a dit…

De l'autre côté du désert, oui... mais parfois, il est long à traverser.
Magnifique photo.

L'oiseau

hpy a dit…

On n'y vois que du bleu.

Blue-iris a dit…

très belle composition de bleus, c'est dommage que dans sa basine il n'y ait pas des oranges, j'aime bcp ces 2 dernières photos. Bonne journée

Arnd a dit…

What a tremendous contrast between the lemon vendor and the slogan on the ad banner. Nice shot, well seen!

JMS* a dit…

Des promesses, toujours des promesses !

Leila a dit…

This woman gives me a sense of humility, patience, goodness... wonderful shot!

Lorraine a dit…

J'adore cette photo, elle me touche beaucoup :)

LN a dit…

Heureusement,on trouve toujours une oasis paradisiaque au milieu du désert,et c'est déjà un avant goût de la terre promise...Ce portrait est particulièrement touchant dans sa simplicité.

KooTee a dit…

A good picture of the human

paj a dit…

Et il y en a qu'y n'en reviennent pas...
Cette photo est parfaite en tous sens, super concept, couleurs, personnage, enfin tout quoi, j'adore!

Janice Thomson a dit…

A poignant and evocative scene. Good eye to catch this...

Nazzareno a dit…

Nous tendons à donner à des objets et et à des choses les plus différents significations.
Les âgés nous les font voir exactement pour ce qui est : objets et choses.

10fraction a dit…

tu as vraiment un don, une sensibilité, ta citation là, que je ne connaissais pas, elle me touche grave, avec tout ce que la terre promise ou le désert peuvent symboliser, parfois, la terre promise est comme une femme qu'il faut mériter on dirait. La photo est merveilleuse, le personnage, et le texte de l'affiche, pfiou....

francesco a dit…

...une belle image sans doute..

Pernelle a dit…

Désolée pour cette longue absence : j'étais au Québec pendant 15 jours. Je reste quelques jours à Paris avant de m'envoler pour Stockholm. Quelle vie !!
J'ai regardé toutes tes belles photos. J'aime vraiment ces portraits antillais, tu les prends avec tendresse, et comme j'en ai tant pour eux, je suis forcément touchée.

Joëlle (Lucy) a dit…

Je me souviens que tu m'as envoyé cette photo pour le blog des bancs !

RAJI MUTHUKRISHNAN a dit…

How moving - the expression of the person, the legend on the bench, and your own quote - all contribute to a certain feeling of wistfulness, almost tragedy.

Wonder Turquette a dit…

Encore une photo exceptionnelle! Excellente portrait avec une très touchante composition!